Portrait de nos #FUNgénieurs
Les « #FUNgénieurs » de SII Aix en Provence

Chez SII, si vous demandez si il y a des #FUNgénieurs, on vous répondra « Oui, en voici quatre et ils travaillent pour notre client Airbus Helicopters».

Nos quatre #FUNgénieurs, qui au passage ne savaient pas qu'ils l'étaient, s'appellent Aurélien Orts, depuis un et demi chez SII, François Ma, qui va prochainement fêter sa première année, le petit nouveau, Vincent Tuninetti, deux mois seulement ! Et l'ancien de l'équipe, Benoît Joseph, chargé d'affaires, « deux ans de boîte » comme il dit !

« Ce n'est pas nous qui avons décidé d'être #FUNgénieur ! Je pense que si on nous a identifiés comme tel, c'est que nos personnalités collent à cette image, cela ne vient pas de nous ! C'est vrai que nous sommes passionnés mais Il y a plus une connotation geek dans #FUNgénieur. » « Le geek, ce n'est plus le mec avec lunettes qui reste accroché à son ordinateur... » tient à souligner Aurélien.  « Regardez François ! » François MA, c'est le plus discret mais le plus branché « j'aime bien les objets connectés... » mais « plus pour m'informer que pour en acquérir ! »

Mais qu'est-ce qu'un #FUNgénieur ? Un concept sociétal derrière lequel il y a des personnes qui un jour se sont dit, la société évolue, on veut bousculer les codes, sortir des sentiers battus et rendre notre dynamisme contagieux.

Selon le groupe SII, la recette pour bousculer les codes, c'est Innover, on repousse les barrières et on devient disruptif. Mais dans la limite de l'acceptable tout de même. En fait pour SII, innover c'est avoir de meilleures idées avec ce qui existe déjà. Mais alors quid de l'ingénieur de demain ? La conclusion a été qu'aujourd'hui les entreprises dont on parle le plus ont été montées sur une idée simple, par des geeks / nerds / ingénieurs / individus pas forcément sortis de grandes écoles de commerce mais dont l'organisation et le mode de management diffèrent. On pense à Facebook, Google, Amazon,  et bien d'autres encore...

SII a donc voulu aller dans ce sens, en développant un concept sociétal pour remettre sous le feu des projecteurs ses ingénieurs de toute origine avec une dynamique FUN, différente et pertinente.

 

Le #FUNgénieur, c'est un super humain, sympathique, polyvalent et compétent, aimant travailler en équipe et n'hésitant pas à venir vous sauver des situations les plus compliquées. C'est aussi et surtout un passionné !

Vitrolles, une des deux bases de proximité de SII Aix en Provence pour Airbus Helicopters

L'un des objectifs de SII est d'assurer une proximité auprès de ses clients, aussi les bureaux de SII Vitrolles se trouvent juste en face d'Airbus Helicopters, de l'autre côté de la route qui mène à l'aéroport Marseille Provence. Les locaux sont spacieux, style open space, avec, peut être pour mieux entrer dans le monde des #FUNgénieurs, une couleur fuchsia omniprésente aux murs.

Pour Benoît, Aurélien, François et Vincent, nos #FUNgénieurs, c'est leur quartier général mais leur quotidien, c'est chez Airbus Helicopters. Tous les quatre travaillent au Bureau d'Etudes, dans un service d'intégration électrique et fournissent des solutions logicielles, mettent en place des process ; « Nous développons les outils et mettons en place des processus pour la création de livrables et de configurations destinés aux chaînes de production. Nous travaillons ainsi pour les programmes Dauphin, Super Puma, EC175 et les appareils légers ». 

Aucun pourtant n'est passionné par le domaine aéronautique même Vincent qui a baigné dedans avec un père qui travaillait chez Eurocopter (devenu Airbus Helicopters en 2014). « Travailler pour un groupe comme Airbus, cela nous remplit de fierté» précise tout de même Benoît. « Quand on voit les appareils, les prototypes, les essais, on se dit que quelque part on a contribué à ces réussites, mais pour nous, la vraie réussite, c'est de s'adapter à un client quelque soit son domaine d'activités ».

SII est présent au sein du groupe Airbus Helicopters, dans différents secteurs d'activités. Prés de 70 personnes de la société aixoise y travaillent, beaucoup sur des activités d'études, des activités liées aux essais ou sur du développement de logiciel embarqué ou débarqué. Certaines de ces personnes y sont au quotidien. « Nous avons opté pour une présence quotidienne pour répondre aux besoins du client », nous précise Benoît. Vincent intervient alors « L'avantage c'est que nous sommes ensemble chez Airbus, nous ne sommes pas isolé mais dans le même bureau. C'est bien d'être plusieurs de la même société.»

« Nous n'avons pas le syndrome que tous les sous traitants connaissent qui est de s'identifier au client » surenchérit Benoît qui a le plus d'expérience et pour qui SII compte. « Nous, nous avons inondé Airbus de goodies SII pour bien montrer notre identité. On ne se sent pas Airbus, même si on a le même fonctionnement qu'eux».

« En gros on mange du Airbus du matin jusqu'au soir ...mais nous restons SII ! » ponctue Aurélien.

Tous ne se sentent pas coupés de la maison mère, il y a les réunions d'agences et son lot d'informations qui redescend, Siimeo, l'intranet de SII, et surtout il y a une vraie culture autre qu'entreprise : une culture de l'humain. L'humain, au cœur du concept #FUNgénieur. « C'est la première boîte dans laquelle je travaille où il y a autant de proximité avec la hiérarchie directe. » souligne Aurélien.

La méthode #FUNgénieur

Cette proximité et cette reconnaissance humaine, c'est ce qu'est venu chercher Benoît Joseph il y a deux ans lorsqu'il a quitté une grosse société concurrente de SII et il n'est «vraiment pas déçu ! » « Chez SII, explique Benoît, « on n'est pas dans l'individualisme. L'entreprise nous fait confiance, nous donne les moyens, les formations nécessaires, bref elle nous permet d'évoluer».

La méthode #FUNgénieur passerait-elle par un autre style de management ?

« Franchement nous sommes sérieux mais on ne se prend pas la tête » lance Aurélien « C'est peut être cela le concept de #FUNgénieur ? » Derrière ses lunettes, Vincent sourit timidement « Nous travaillons dans une ambiance très startup. #FUNgénieur, c'est créer une ambiance de travail très particulière ». Et Vincent de préciser qu'il travaillait avant dans une société où « On ne parlait pas, même pas à son voisin ». Et quand il est arrivé chez SII, il a été surpris. « Ici, on sait être sérieux et à la fois détendre l'atmosphère de temps en temps et c'est cela qui est important.»

A l'écoute de ses collègues et en tant que plus ancien, Benoît nous explique alors que l'équipe a été montée évidemment sur la base des qualités techniques, du savoir faire professionnel de chacun, mais aussi sur les qualités humaines. «Ce qui m'intéressait, c'était leurs qualités humaines, parce que des qualités techniques, ils en ont. Donc savoir être sérieux c'est essentiel mais c'est aussi important de savoir prendre le temps de décompresser, le temps de sortir une bonne blague, de chambrer un de ses collègues ou tout simplement de proposer une activité à l'extérieur comme prendre un pot...Ca nous arrive ! Nous sommes une famille ! »

« Il n'y a pas de faux semblant chez SII » poursuit le chargé d'affaires. « Un jour, Philippe Rampal, notre directeur d'agence, m'a dit que l'entreprise SII, c'est la notre ! SII est donc à moi comme à l'ensemble de mes collègues et si je veux qu'elle avance, alors il faut que j'y mette du mien, que je fasse de mon mieux ! C'est vraiment ce que je pense... »

Et Aurélien de conclure, « Les #FUNgénieurs, ce qui les caractérise aussi c'est qu'ils ont une grande gueule ! Et nous, on a tendance à dire les choses ! » (Rires).