SII Aix et le handicap

Avec le projet Hugo, SII Aix-en-Provence réaffirme son engagement en faveur du Handicap


Après Hugo 1 et fort de sa première expérience réussie, le Groupe SII réaffirme son engagement en faveur du Handicap en se positionnant sur Hugo 2.

Hugo, pour « Handi U Go » (Handi, on y va !), est un programme de formation en alternance, mené avec l’école Polytech Marseille, visant à former des personnes en situation de handicap aux métiers de l’informatique. Accessible au niveau Bac +4, la formation sur 2 ans, permet de délivrer le titre d’ingénieur qui vise à augmenter l’employabilité et les compétences des personnes en situation de Handicap en leur offrant l’opportunité d’accéder à un diplôme d’ingénieur pour ainsi faciliter leur intégration ou leur évolution professionnelle.

Ce projet a émergé suite aux difficultés que les entreprises rencontrent pour recruter du personnel hautement qualifié en situation de handicap, dans les domaines techniques et informatiques. Une pénurie qui s’explique par le fait que le faible taux de candidats « hautement qualifiés » reste issu de la formation initiale et non de cursus de formations professionnalisantes. La formation en alternance représenterait à ce titre, une réponse et un levier efficace pour permettre à ces travailleurs d’atteindre un niveau de compétence supérieur, en adéquation avec les besoins des entreprises.

Fort de ce constat, le programme Hugo est né d’un travail conduit par un collectif d’échanges de bonnes pratiques (dénommé « Hugo ») composé de responsables et de chargés de mission Handicap de grandes entreprises régionales dont SII Aix-en-Provence fait partie, avec Gemalto, Naval Group, La Française des Jeux, CEA, SOMEI, SAP Labs France, Arcelor Mittal, Enedis, Atos, ST Microelectronices, Sopra Steria. SII Aix-en-Provence souhaite contribuer ainsi à la mise en place d’une nouvelle promotion d’alternants qui se voudra désormais inclusive. L’agence d’Aix-en-Provence devrait accueillir son (sa) 2eme alternant(e) au second semestre 2018.

Rappelons que les entreprises de plus de 20 salariés ont une obligation règlementaire d’embauche à minima de 6% de leurs Equivalents Temps Plein, ayant une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé.