Portrait de Manfred Winkler

Manfred Winkler, spécialiste QT chez SII Aix en Provence

Cela fait plus de 16 ans que Manfred Winkler travaille chez SII et si ces dernières années il s'est spécialisé dans tout ce qui est conception d'application informatique, plus particulièrement dans les systèmes embarqués, architecture et choix des solutions techniques, il a à son actif bon nombre de projets engagés chez les clients de SII : la téléphonie, la personnalisation des cartes à puces chez Gemalto ou encore la transmission de données avec Inside. Il a commencé à travailler sur des projets avec des systèmes embarqués chez Mirion et avec  Airbus Helicopters, il a développé des systèmes de simulation, de reconnaissance vocale (activé/désactiver des affichages dans le cockpit) et des applications en Qt.

« Mon projet le plus récent est une application pour Airbus Helicopters, raconte Manfred Winkler,  Ils avaient besoin d'une application IPad (sous Ios) permettant de calculer les performances d'un hélicoptère en temps réel. Nous avons répondu à ce besoin via un certain nombre de choix techniques dont Qt version 5. Grâce à cet outil, nous avons pu traduire tous les besoins d'Airbus Helicopters en module fonctionnel très rapidement. En effet, Qt5 a introduit une nouvelle façon de travailler qui permet de faire un prototypage d'IHM à travers le langage QML. Ce langage de définition d'IHM est très flexible et ne nécessite pas énormément de temps de développement. L'avantage de travailler avec ce framework (Qt) c'est le fait de pouvoir dissocier le code métier (C++) de l'interface qui est réalisée en QML. »

Comment avez-vous réalisé cette application ?

« Au départ nous n'avions pas de spécifications écrites exhaustive, nous n'avions qu'une description sommaire de quelques IHM avec leur contenu fourni par Airbus Helicopters. A travers QML, nous avons pu réduire la phase de réalisation à son minimum.  Nous avons donc traduit le besoin d'Airbus Helicopters en IHM fonctionnel (même si celle-ci était vide et que le métier n'était pas implémenté) et nous avons pu simuler les interactions avec les utilisateurs. En seulement quatre mois, entre la première réunion avec Airbus Helicopters jusqu'à la version qui a été présenté lors du salon aéronautique HAI à Orlando, nous avons réalisé une tablette de performance ».

Auriez-vous pu utiliser un autre outil pour réaliser cette interface ?

« Oui, mais c'est grâce au framework Qt que nous avons pu répondre rapidement et précisément aux besoins d'Airbus Helicopters. Au bout de seulement 4 mois l'application était déjà fonctionnelle à 80%. De plus, avec cette version nous sommes déjà portables sur différentes plateformes. L'application tourne aussi bien : sur IOS (comme il nous l'a été demandé) mais elle tourne aussi sous Android ou encore sous Windows. Pour réaliser cette portabilité, il n'y a pas besoin de modifier le code. »

L'outil est-il facile d'utilisation ?

« Il est très facile, il faut, bien entendu, un minimum d'apprentissage comme pour tout framework mais quelqu'un qui connait le C++ est déjà à l'aise avec Qt car le framework est basé sur du C++. 

Avec l'interface en QML, Qt a donné la possibilité à des graphistes d'exprimer des fonctionnements d'interface qui sont déconnecté du code C++ ce qui permet d'avoir un aspect plus libéré pour les interactions des utilisateurs qu'auparavant. Avant, le code métier étant mélangé avec le code IHM il n'était pas évident de définir les interfaces pour chaque code. »

Avez-vous rencontré des difficultés avec ce framework ?

Bien sûr, les difficultés venaient du fait que je ne connaissais pas toutes les fonctionnalités de ce framework car, Qt est un framework très complexe. Quand on ne le maitrise pas ou que l'on ne connait pas toute l'étendue des fonctionnalités de ce framework, on peut faire l'impasse sur certains aspects  par exemple sur les choix de design. Mais ce sont des difficultés que l'on rencontre que lorsque l'on est en phase d'apprentissage. Une fois que l'on connait il n'y a plus de réelles difficultés.

Et que faisiez-vous alors ?

La plupart du temps je me rendais sur des forums. La communauté Qt est très réactive, il y a beaucoup de blogs et de forums avec des personnes prêtent à aider. La documentation d'office est aussi très bien faite et permet de trouver une réponse très facilement aux premières difficultés.

Manfred Winkler ne se considère pas pour autant expert « Je ne sais pas si c'est approprié. Je pense simplement avoir une grande connaissance de Qt sans pour autant tout connaitre».

Toutefois, Manfred avoue que cela lui permet de prendre les bonnes décisions selon un besoin défini et de faire les bons choix pour développer l'application qui répondra aussi bien à la fonctionnalité qu'à l'entretien et à la validation.